Un rapporteur appelle à la remise en liberté du directeur de l’agence de presse Turan, Mehman Aliev

Volodymyr Ariev (Ukraine, PPE/DC), rapporteur général de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) sur la liberté des médias et la protection des journalistes, a exprimé aujourd'hui son inquiétude concernant l’arrestation du directeur de l’agence Turan (Azerbaïdjan), Mehman Aliev. Selon l’agence Turan, M. Aliev est placé en garde à vue au commissariat du district de Yasamal (Bakou), où il a été transféré depuis la Division des investigations du ministère des Impôts, dans le cadre d’une enquête pénale ouverte pour sous-déclaration présumée de profits.

« J’appelle les autorités azerbaïdjanaises à remettre immédiatement en liberté Mehman Aliev et à ne pas utiliser le Code pénal pour enquêter sur cette affaire. L’agence Turan a déjà été confrontée à des allégations similaires dans le passé et un audit réalisé auparavant a établi qu’elle respectait ses obligations fiscales. Les autorités azerbaïdjanaises doivent éviter tout agissement susceptible de jeter un froid sur la liberté de la presse dans le pays », a déclaré M. Ariev.

Turan est considérée par de nombreuses organisations de défense de la liberté des médias comme l’un des derniers médias indépendants en Azerbaïdjan. L’agence nie les allégations d’évasion fiscale et estime que la procédure fait partie d’une campagne orchestrée par le gouvernement pour limiter sa couverture critique de l’actualité.

Son cas fait l’objet d’un suivi par la Plateforme du Conseil de l’Europe pour renforcer la protection du journalisme et la sécurité des journalistes. Aucune réponse n’a encore été reçue de la part des autorités azerbaïdjanaises.