Le Conseil de l'Europe est appelé à renforcer son rôle dans le règlement des conflits

Lors de l’ouverture d’une audition organisée à Athènes le 25 septembre 2017 par la Sous-commission sur les conflits entre les États membres du Conseil de l'Europe, le Président du Parlement hellénique, Nikos Voutsis, a déclaré que le Conseil ne devait pas oublier les conflits qui sévissent dans son aire géographique et a appelé à tenter de les régler en se fondant sur les droits de l'homme et sur les principes de l’État de droit.

La Présidente de la délégation grecque à l’APCE, Ioanneta Kavvadia (Grèce, GUE), a souligné que la diplomatie parlementaire pourrait aussi contribuer utilement à résoudre les conflits régionaux et a demandé instamment au Conseil de l'Europe de développer une capacité institutionnelle plus complète en matière de médiation et de prévention des conflits.

Le Président de la Sous-commission, Stefan Schennach (Autriche, SOC), a salué le soutien apporté par la Grèce. Il a ajouté que le but de la sous-commission est de déterminer comment l’APCE peut contribuer aux initiatives des mécanismes de médiation reconnus, en évitant les doubles emplois.

L’ambassadeur Martin Sajdik, Représentant spécial du Président en exercice de l’OSCE en Ukraine, et son homologue chargé du processus de règlement transnistrien, l’ambassadeur Wolf-Dietrich Heim, ont informé les participants des derniers développements concernant les mécanismes dont ils sont responsables.

La Sous-commission a aussi eu un échange de vues avec le Représentant permanent adjoint de l’Equipe de la présidence autrichienne de l’OSCE, l’ambassadeur Klaus Kögeler, qui a rappelé les priorités de la présidence autrichienne de l’OSCE en matière de règlement des conflits.