Halte au harcèlement des gays et des femmes transgenres par la police en Azerbaïdjan

« Je suis profondément préoccupé par des informations selon lesquelles des gays et des femmes transgenres en Azerbaïdjan auraient récemment été pris pour cibles par la police », a déclaré aujourd’hui Piet De Bruyn (Belgique, NI), rapporteur général de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) sur les droits des personnes LGBTI. « D’après ces informations, des dizaines de gays et de femmes transgenres ont été détenus par la police sur la base d’accusations douteuses, ont subi des mauvais traitements et des humiliations, et ont été emprisonnés ou condamnés à verser des amendes. Ces rapports, ainsi que des allégations selon lesquelles des personnes auraient été contraintes de subir des examens médicaux, sont profondément préoccupants », a-t-il ajouté.

« Personne ne devrait jamais être ciblé en raison de son orientation sexuelle ou de son identité de genre. Les forces de l’ordre en particulier, au lieu d’adopter de telles pratiques, devraient protéger et faire respecter les droits de tous », a affirmé M. De Bruyn.

« J’appelle les autorités azerbaïdjanaises à mettre fin immédiatement à ces pratiques et à mener une enquête complète, efficace et indépendante sur chacun de ces cas », a-t-il conclu.