Associer les jeunes à la lutte contre la corruption

« Les jeunes ont un rôle important à jouer dans la lutte contre la corruption, en apportant une nouvelle culture d'intégrité à tous les niveaux de la société », a déclaré l’APCE, en invitant les autorités nationales à faire participer les organisations de jeunesse à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques de lutte contre la corruption touchant aux domaines de la politique, de l'éducation, du sport et des médias.

La résolution adoptée par l’APCE, sur la base du rapport d’Eleonora Cimbro (Italie, SOC), préconise notamment de renforcer l’éducation à la lutte contre la corruption, en inscrivant dès le plus jeune âge dans les programmes scolaires et universitaires, des cours sur l'intégrité, incluant à la fois les aspects du comportement éthique et une approche fondée sur les droits de l'homme.

L’Assemblée a également invité le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe à examiner la possibilité de créer sous les auspices du Conseil de l’Europe une plateforme pour l’intégrité, avec la participation, s’il y a lieu, du Conseil Mixte sur la Jeunesse.