Journée de la visibilité intersexe : ‘Garantir les droits des personnes intersexes nous concerne tous’

« Chaque jour, des enfants naissent avec des caractéristiques sexuelles qui ne sont pas exclusivement masculines ou féminines. Or, leur situation est très peu connue – et ce manque de connaissance entraîne des violations graves des droits de ces personnes », a déclaré Piet De Bruyn (Belgique, NI), rapporteur général sur les droits des personnes LGBTI, à la veille de la journée de visibilité intersexe, le 26 octobre 2017. « Nous devons saisir la chance que nous fournit cette journée pour faire la lumière sur la situation et les droits des personnes intersexes, afin d’aider à y apporter des améliorations concrètes ».

« Il y a tout juste deux semaines, l’Assemblée parlementaire a adopté une résolution sur les droits des personnes intersexes » a souligné M. De Bruyn. « Nous avons invité les États membres à mettre fin aux interventions chirurgicales intrusives et irréversibles pratiquées sans nécessité médicale sur les enfants intersexes, et à garantir à chaque personne intersexe le plein respect de son droit à l’intégrité physique et du principe du consentement éclairé. Nous avons demandé la mise en place de procédures de reconnaissance juridique du genre simples et efficaces, afin de garantir le respect de la dignité humaine et de la vie privée de toutes les personnes intersexes, ainsi que l’adoption d’une législation antidiscrimination efficace. Nous avons recommandé aux États de soutenir les recherches sur la situation des personnes intersexes et sur l’impact de traitements médicaux sur leur vie, dispensés sans leur consentement. Enfin, point très important, nous avons invité les États membres à mener des campagnes de sensibilisation de grande envergure vis-à-vis non seulement des professionnels concernés mais aussi du grand public ».

« Il est crucial d’adopter une approche globale afin de promouvoir les droits humains et d’éliminer les discriminations à l’égard des personnes intersexes. En cette Journée de la visibilité intersexe, j’appelle chacun de nous, ainsi que chaque État, à écouter attentivement les histoires des personnes intersexes et à donner une forte impulsion à l’action nécessaire pour garantir le plein respect de leurs droits », a conclu le rapporteur.