Des rapporteurs s'inquiètent de l'arrestation du directeur de Memorial en République tchétchène

Deux rapporteurs de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) se sont déclarés vivement préoccupés par l’arrestation d’Oyub Titiev, un éminent défenseur des droits de l’homme et directeur du Centre des droits de l’homme « Mémorial » en République tchétchène.

« Nous sommes très inquiets parce que M. Titiev a été arrêté hier par les autorités tchétchènes et détenu au secret pendant plusieurs heures. De plus, nous avons appris avec une grande tristesse qu’il fait à présent l’objet de poursuites pénales pour des accusations douteuses de possession de drogue. Son arrestation risque d’avoir un effet dissuasif sur les activités de Mémorial, une organisation de premier plan dans la défense des droits de l'homme en Russie », ont déclaré Egidijus Vareikis (Lituanie, PPE/DC), rapporteur sur les défenseurs des droits de l'homme dans les États membres du Conseil de l'Europe, et Frank Schwabe (Allemagne, SOC), rapporteur sur « Le rétablissement des droits de l’homme et de l’État de droit reste indispensable dans la région du Caucase du Nord ».

« Nous appelons les autorités locales et fédérales à libérer M. Titiev, à examiner les accusations portées contre lui dans le respect des normes de la Convention européenne des droits de l'homme et à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour prévenir de nouvelles agressions de ce type contre des militants des droits de l’homme dans la région, conformément à la récente Résolution 2157 (2017) de l’Assemblée parlementaire ».

M. Titiev a repris la direction du Centre des droits de l’homme « Mémorial » en Tchétchénie suite au meurtre de Mme Natalia Estemirova, en 2009, et il a apporté une contribution largement reconnue à la défense des droits de l'homme dans la région en dénonçant régulièrement les abus des autorités locales. Le 9 janvier 2018, il a été interpellé dans le village de Kourtchaloï, en République tchétchène, une arrestation que les autorités n’ont officiellement confirmée que des heures plus tard. Il a depuis été accusé de détenir une grande quantité de stupéfiants.