Des rapporteurs dénoncent de nouvelles condamnations à mort au Bélarus

Yves Cruchten (Luxembourg, SOC), rapporteur général de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) sur l'abolition de la peine de mort, et Andrea Rigoni (Italie, ADLE), rapporteur de l'APCE sur la situation au Bélarus, ont dénoncé deux condamnations à mort prononcées par le Tribunal Municipal de Minsk le 20 janvier 2018.

« Ces verdicts sont très décevants, car ils ont été prononcés après que le Conseil de l'Europe ait reçu des signaux abolitionnistes de la part des autorités du Bélarus. De plus, Vyachaslaw Sukharka et Alyanksandr Zhylnikaw avaient d'abord été condamnés à la réclusion à perpétuité et leurs peines n'ont été modifiées qu'après un appel fait par un procureur et suivi par la Cour suprême le 14 juillet 2017 ».

« Une fois de plus, nous nous élevons fermement contre toute condamnation à mort prononcée par le pouvoir judiciaire du Bélarus. La peine capitale est une peine cruelle et inhumaine, qui n'est plus tolérée en Europe. Nous réitérons notre appel aux autorités du Bélarus pour qu'elles mettent en place de toute urgence un moratoire sur les exécutions et abolissent de facto et de jure la peine de mort ».