Le Secrétaire Général de l'OCDE et le Président de l'APCE décident d'intensifier la coopération

« Une coopération plus étroite et plus forte entre l'APCE et l'OCDE est essentielle pour renforcer la résilience démocratique de notre société », a déclaré Michele Nicoletti, Président de l'APCE, à l'issue d'une rencontre bilatérale avec Angel Gurría, Secrétaire Général de l'OCDE. Cette réunion s'est tenue en marge des 6èmes Journées parlementaires de l'OCDE.

En accord avec M. Gurria sur le rôle fondamental des parlements de catalyser les voix des électeurs au cœur de la législation, M. Nicoletti, premier Président de l'APCE à participer à une réunion du réseau parlementaire mondial de l'OCDE, a souligné que l'APCE, par le biais de ses 47 délégations parlementaires nationales, offrait un excellent forum pour la diffusion des travaux de l'OCDE à plus de 800 millions d'Européens.

M. Nicoletti a salué, notamment, les travaux de l'OCDE sur l'éducation et les efforts pour assurer la reconnaissance de l’apprentissage du respect des autres cultures. « Il est essentiel de doter les jeunes d'outils leur permettant d'acquérir des compétences pour construire une société pluraliste fondée sur la solidarité, les valeurs démocratiques et les droits de l'homme, comme l'a souligné l'APCE dans sa récente résolution », a déclaré M. Nicoletti.

S’agissant des travaux de l'OCDE au niveau infranational, le Président Nicoletti a souligné l'exemple réussi du Centre de l'OCDE LEED de Trento pour le développement local, en soulignant que davantage de pays devraient envisager d'ouvrir des bureaux locaux de l'OCDE similaires.

Enfin, M. Nicoletti a informé le Secrétaire Général de l’OCDE, Angel Gurría de son idée de créer des réseaux universitaires pour chaque Convention du Conseil de l'Europe – en particulier, la Convention contre la corruption. « J'espère que l'OCDE, avec son expérience de longue date dans ce domaine, pourra être associée concrètement à ce projet », a-t-il conclu.

Un débat sur les activités de l'OCDE est organisé chaque année lors de la partie de session d'automne de l'Assemblée dans le cadre d'une « Assemblée élargie » composée de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe et de délégations des parlements nationaux d’Etats membres non-européens de l'OCDE.

Ces débats prévoient la participation du Secrétaire Général de l'OCDE, Angel Gurria. Le débat se base alternativement sur un rapport présenté par la Commission des questions politiques et de la démocratie de l'APCE et sur un rapport du Secrétaire Général de l'OCDE. La Commission des questions politiques de l'APCE vient de nommer Ervin Bushati (Albanie, SOC) pour préparer le rapport en vue débat de 2019.

Par ailleurs, la Sous-commission de l'APCE sur les relations avec l'OCDE et la BERD tient chaque année une réunion au siège de l'OCDE pour un échange de vues avec la direction de l'Organisation.

Dernier débat en plénière sur les activités de l'OCDE (10 octobre 2017)