L'APCE va suivre l'enquête sur l'assassinat de Daphne Caruana Galizia

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) va préparer un rapport qui portera sur « L’assassinat de Daphne Caruana Galizia et l’État de droit, à Malte et ailleurs : veiller à ce que toute la lumière soit faite », suite à la signature d'une proposition de résolution par 114 membres de l'Assemblée.

Pieter Omtzigt (Pays-Bas, PPE/DC) a été désigné rapporteur aujourd'hui par la Commission des questions juridiques et des droits de l'homme de l'APCE et a immédiatement déclaré : « Il est très important que non seulement les meurtriers de Daphne Caruana Galizia soient condamnés, mais également ceux qui ont commandité le meurtre ».

Plus tôt dans la journée, le Président de l'APCE, Michele Nicoletti, a fait référence à l'affaire lors de son allocution d'ouverture de la session plénière de Printemps de l'Assemblée à Strasbourg. Les fils de Mme Caruana Galizia étaient venus à Strasbourg réclamer vérité et justice pour leur mère. « Ils savaient que nous n'avons pas de super-pouvoirs pour résoudre l'énigme de la mort de leur mère. Néanmoins, ils ont demandé notre soutien ; notre solidarité envers les victimes, pas les auteurs du crime ; ils ont demandé notre engagement à utiliser tous les instruments à notre disposition pour les aider ».

« Je pense que si nous voulons restaurer la confiance des jeunes générations dans les institutions démocratiques, nous leur devons cet engagement », a conclu le Président.