Les rapporteurs de suivi déplorent l'ouverture d'un pont entre la Russie et la Crimée annexée illégalement

Les co-rapporteurs de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) pour le suivi de l'Ukraine, Eerik-Niiles Kross (Estonie, ADLE) et Dzhema Grozdanova (Bulgarie, PPE/DC), ont exprimé aujourd'hui leur profonde inquiétude suite à l'ouverture d'un pont sur le détroit de Kerch entre la Russie et la Crimée annexée illégalement.

« La construction de ce pont, sans le consentement de l'Ukraine, viole son intégrité territoriale et sa souveraineté et ne fait qu'isoler davantage les habitants de Crimée de ceux du reste de l'Ukraine », ont déclaré les co-rapporteurs. « Au lieu de construire des ponts entre les peuples, cette action de la Fédération de Russie les éloigne encore plus. Nous ne pouvons donc que déplorer l'ouverture de ce pont et réitérer le soutien indéfectible de l'Assemblée à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine ».