Marija Pejčinović Burić : ‘La Présidence croate veut travailler étroitement avec l'Assemblée et le Secrétaire Général’

S'adressant aujourd'hui à la Commission permanente de l'APCE à Zagreb, Marija Pejcinovic Buric, la ministre croate des Affaires étrangères et européennes s'est engagée à jouer un rôle actif et de premier plan dans la protection et la promotion des droits de l'homme, de la démocratie et de l'Etat de droit, pendant la Présidence du Comité des Ministres du Conseil de l'Europe. « La Présidence croate a l'intention de travailler en étroite coopération avec l'Assemblée et le Secrétaire Général », a-t-elle déclaré.

Mme Pejcinovic Buric a présenté les quatre priorités de la présidence croate, à savoir : la lutte contre la corruption ; la protection efficace des droits des minorités nationales et des groupes vulnérables ; la décentralisation dans le contexte du renforcement des collectivités locales et de l'autonomie, y compris la question des capacités d'absorption des régions ; et la protection du patrimoine culturel.

Elle a également annoncé les prochaines manifestations organisées dans le cadre de la présidence, notamment une conférence ministérielle qui se tiendra les 15 et 16 octobre 2018 sur le thème " Renforcer la transparence et la responsabilité en vue de prévenir la corruption ", en coopération avec le GRECO (Groupe d'États contre la corruption), dans le but de promouvoir la complémentarité entre les mécanismes nationaux traditionnels de lutte contre la corruption et les médias.

C'est la première fois, depuis son adhésion au Conseil de l'Europe en 1996, que la Croatie assure la présidence de l'Organisation.