Education et inclusion sociale pour combattre la radicalisation des migrants

Bien que l'écrasante majorité des réfugiés arrivant en Europe fuient manifestement la violence et l'extrémisme dans leur pays d'origine dans l'espoir de pouvoir vivre en paix et en sécurité, le danger de radicalisation lors de leur voyage est bien réel, y compris dans les camps de réfugiés et les centres de rétention, a souligné la Commission des migrations. Et l'absence de politiques migratoires globales, a-t-elle ajouté, « augmente considérablement le risque de diffusion de l'extrémisme violent et de la radicalisation parmi les migrants ».

En suivant les propositions de la rapporteure Sahiba Gafarova (Azerbaïdjan, CE), la commission a appelé à une collaboration étroite et concertée entre tous les acteurs concernés à chaque niveau de gouvernance (local, régional et national), y compris avec la société civile, pour prévenir et combattre la radicalisation. Les États membres devraient promouvoir des politiques qui mettent en évidence les avantages de la diversité et développent, chez les jeunes, une perception de leur identité personnelle positive et libérée de tout complexe d'infériorité.

Les parlementaires ont exprimé leur inquiétude quant à l'expansion rapide de la radicalisation en ligne et sur les réseaux sociaux. « Une approche d'ensemble, qui touche tous les utilisateurs d'internet, devrait être développée et inclure tous les acteurs, y compris l'industrie du web, les fournisseurs de services internet, les pouvoirs publics et la société civile », ont dit les parlementaires. Pour leur part, les médias devraient également montrer les aspects positifs et les avantages de la diversité, et « pas uniquement les menaces potentielles ».

Les femmes et les organisations féminines qui jouent un rôle primordial dans la prévention de la radicalisation au sein de la famille, mais aussi de la communauté, « devraient être encouragées à participer davantage à l'élaboration des politiques », aux activités éducatives et au travail de prévention au niveau local.