Un appel à la reconnaissance officielle des langues des signes

« Les langues des signes sont utilisées par des millions de personnes sourdes à travers le monde chaque jour. Elles sont les langues naturelles des communautés sourdes et contribuent également à établir des passerelles de communication entre les personnes sourdes et entendantes » a déclaré Miren Edurne Gorrotxategui (Espagne, GUE), qui est actuellement en train de préparer un rapport sur cette question, à l’occasion de la Journée internationale des langues des signes (23 septembre) et à la veille de la Journée européenne des langues (26 septembre).

« Cependant, les langues des signes manquent encore de reconnaissance officielle dans de nombreux Etats. Elles ne sont pas enseignées à un grand nombre et l’interprétation en langues des signes n’est pas systématiquement proposée dans les réunions ou lieux publics. De plus, les personnes entendantes ne vont pas souvent vers les personnes sourdes et la culture sourde » a-t-elle ajouté.

« A l’occasion de la première célébration de la journée internationale des langues des signes, je souhaite appeler à la reconnaissance officielle des langues des signes au niveau national, ce qui aidera à leur promotion et à leur protection, et à des investissements financiers à cette fin. La reconnaissance officielle des langues des signes peut faciliter l’accès à la vie publique, l’éducation et l’emploi pour les personnes sourdes et être un pas vers une société plus inclusive. »

Le rapport de Mme Gorrotxategui doit être discuté par la Commission permanente de l’Assemblée en novembre.