Les changements éventuels du Règlement de l’APCE dominent la session d’automne

« Notre session sera largement dominée par le débat sur les changements éventuels de notre Règlement. Il s’agit de répondre à la question, à savoir si nos règles et nos procédures – dans leur état actuel – permettent à notre Assemblée de remplir ses fonctions de façon efficace ou si elles ont besoin d’être adaptées aux nouvelles réalités, voire d’être renforcées », a souligné la Présidente de l’APCE dans son discours d’ouverture de la session d’automne à Strasbourg.

« Rappelons-nous que nous poursuivons un objectif commun – celui de préserver l’unité du continent autour d’un cadre politique et juridique commun de défense des droits fondamentaux – et chacune et chacun d’entre nous doit, selon ses rôles et prérogatives institutionnelles spécifiques, contribuer à sa réalisation, » a poursuivi Liliane Maury-Pasquier.

Dans ce contexte, elle a rappelé l’importance du dialogue entre les organes statutaires – le Comité des ministres et l’Assemblée-, « qui s’avère plus nécessaire que jamais », selon la Présidente.

« Face à une situation de crise il faut toujours se serrer les coudes et travailler ensemble, de manière constructive, » a –t-elle conclu.