Le ministre des Affaires étrangères de Tunisie remercie le Conseil de l’Europe pour son soutien

« Permettez-moi de rendre hommage au Conseil de l'Europe pour le soutien précieux apporté à la Tunisie en cette période de transition démocratique et pour son engagement à nous accompagner davantage dans la mise en œuvre des dispositions constitutionnelles et dans le processus de réforme du cadre institutionnel et juridique tunisien », a déclaré le ministre des Affaires étrangères de Tunisie, Khemaies Jhinaoui, devant l’APCE aujourd’hui.

Le ministre des Affaires étrangères a déclaré que son pays avait fait preuve d'un « esprit pionnier dans le monde arabe » en engageant l’harmonisation de son cadre juridique et institutionnel avec celui du Conseil de l'Europe.

L’aide de l'organisation a été « très appréciée », a-t-il déclaré, qu'il s'agisse de la mise en place de nouvelles instances de gouvernance, la réforme de la justice, la lutte contre la corruption, la consolidation de la liberté de la presse, la lutte contre la violence à l’égard des femmes ou la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels.

Le ministre a également cité le soutien apporté par des instances spécialisées du Conseil telles que la Commission de Venise et la CEPEJ.

M. Jhinaoui a déclaré que son pays a toujours considéré l'Europe comme un « port d'ancrage » et aspirait à suivre le modèle de société moderne et démocratique du continent, « un modèle de société libre, juste et prospère ».