L’autonomisation, un moyen crucial pour garantir les droits des personnes intersexes

« Depuis bien trop longtemps, l’ignorance, la honte, le secret, les traitements médicaux non désirés et la discrimination à l’encontre des personnes intersexes bouleversent leur vie et sont à l’origine de graves violations de leurs droits humains », a déclaré Piet De Bruyn (Belgique, NI), Rapporteur général sur les droits des personnes LGBTI, à l’occasion de la journée de la visibilité intersexe ».

« Je tiens à rendre hommage aux activistes intersexes, qui œuvrent sans relâche afin que les droits de toutes les personnes intersexes soient pleinement respectés et afin de leur donner les moyens de disposer de leurs corps et de vivre sans discrimination », a-t-il déclaré.

« J’invite tous les états à mettre pleinement en œuvre la résolution sur les droits des personnes intersexes adoptée par l’Assemblée en 2017, texte historique qui constitue aujourd’hui la référence internationale pour atteindre ces objectifs », a conclu le rapporteur général.