Appel en faveur d’une solution politique à la crise syrienne

A la fin d’une visite à Amman le 24 octobre 2018, Theodora Bakoyannis (Grèce, PPE/DC), rapporteure de l’APCE sur « La situation en Syrie et ses effets sur les pays voisins », a souligné l’importance de trouver une solution politique à la crise syrienne et de faire des progrès sur une constitution d’après-guerre.

« Le processus politique doit être relancé en Syrie avec la formation d’un comité inclusif au sein duquel toutes les forces politiques, les experts, la société civile, les chefs de tribus et les femmes auront un rôle à jouer, pour promouvoir une transition politique et discuter de la future constitution », a déclaré Mme Bakoyannis, à l’issue de sa visite.

« Je tenais également à exprimer personnellement ma gratitude pour l’immense contribution de la Jordanie à l’accueil de plus de 1,3 million de réfugiés syriens, et ce malgré les lourdes répercussions sur l’économie et la démographie du pays », a-t-elle ajouté. « La Jordanie assure la sécurité et la stabilité dans la région ; elle est un exemple d’ouverture et de solidarité pour l’Europe dans son ensemble, et mérite un soutien international accru », a-t-elle conclu.

A Amman, Mme Bakoyannis a rencontré les Présidents des deux chambres du Parlement jordanien, le Ministre des affaires étrangères et le Ministre de l’intérieur, des membres de la délégation jordanienne ayant le statut de partenaire pour la démocratie auprès de l’APCE, ainsi que des représentants de la communauté internationale.