Promouvoir la mobilité des étudiants étrangers en Europe

La Commission permanente de l’APCE, réunie aujourd’hui à Helsinki, a appelé les États membres à promouvoir la mobilité des étudiants vers et depuis leurs pays, grâce à un ensemble de mesures relatives aux frais de scolarité, à la validation des diplômes et à la compatibilité entre systèmes d’enseignement.

En adoptant une résolution sur la base du rapport d’Alexander [The Earl of] Dundee (Royaume-Uni, CE), les parlementaires ont souligné que ces mesures aideraient aussi les étudiants internationaux à trouver un emploi dans les pays où ils ont étudié, et à se sentir bien accueillis par les pays hôtes.

La Commission permanente estime que la mobilité des étudiants ne peut être que bénéfique aux systèmes d’enseignement et pour les économies des États membres, car l’intégration d’étudiants internationaux apporte une plus grande diversité et élargit les compétences. En matière de collecte de données, les Etats devraient s’accorder sur des définitions cohérentes de la mobilité des étudiants, et différencier les statistiques concernant les étudiants étrangers et tous les autres migrants, conclut le texte adopté.