Timo Soini : ‘une coopération multilatérale pour prévenir l’instabilité et les conflits’

 « Nous avons besoin d’une coopération multilatérale efficace, reposant sur des règles, pour prévenir l’instabilité et les conflits, et le Conseil de l’Europe est un forum important dans ce contexte », a déclaré Timo Soini, Ministre des Affaires étrangères de la Finlande et Président du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe, s’exprimant aujourd’hui devant l’Assemblée.

« Le Conseil de l’Europe a, de plus, pour mandat d’assurer le respect des droits de l’homme, de la démocratie et du principe de l’État de droit. Cela lui donne la possibilité de soulever ces questions avec les États membres. Si un pays est membre de l'Organisation, les autres États membres peuvent lui demander de rendre des comptes. En fait, nous devons le faire », a-t-il ajouté.

S’agissant de la question de la participation des États membres aux travaux des institutions de l’Organisation, « seule une coopération constructive entre le Comité des Ministres et l’Assemblée parlementaire pourra apporter des réponses et permettre de sortir de l’impasse », a conclu M. Soini.

Le Président du Comité des Ministres a également évoqué plusieurs questions politiques ainsi que les évènements organisés dans le cadre de la présidence finlandaise au regard de ses priorités, à savoir le renforcement du système des droits de l’homme et de l’Etat de droit, l’égalité et les droits de la femme, et l’inclusion, avec un accent particulier sur les jeunes et la prévention de la radicalisation.