Gouvernance de l’Internet : appel à une 'vision commune d’une société numérique' fondée sur les droits de l’homme

 L’Assemblée a appelé à « une vision commune d’une société numérique » fondée sur la démocratie, l’Etat de droit et les droits de l’homme, prônant une gouvernance de l’internet multipartite, décentralisée, transparente, responsable, collaborative et participative.

Dans une résolution basée sur un rapport d’Andres Herkel (Estonie, PPE/DC), l’APCE a déclaré: « le futur de nos sociétés dépend désormais aussi du futur de l’internet ».

Les parlementaires ont exhorté les gouvernements européens à investir dans des politiques qui maintiennent l’accès universel, garantissent la neutralité du net, protègent la vie privée et les données et préservent la sécurité, tout en combattant la criminalité informatique.

Les Etats devraient mettre pleinement en œuvre les textes et recommandations existants du Conseil de l’Europe, y compris la Convention sur la cybercriminalité et les nombreuses recommandations bien pensées du Comité des Ministres, et travailler avec le nouveau Groupe de haut niveau de l’ONU pour améliorer la prise de décision concernant Internet.