Les corapporteurs pour le suivi de la Russie, préoccupés par la condamnation d’un Témoin de Jéhovah pour ‘extrémisme’

Telmo Correia (Portugal, PPE/DC) et Angela Smith (Royaume-Uni, SOC), corapporteurs de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) pour le suivi de la Russie, ont exprimé leur profonde préoccupation au sujet de la condamnation de Dennis Christensen à six ans de réclusion prononcée par le tribunal du district de Jeleznodorojny pour « organisation d’activités d’une organisation extrémiste », parce qu’il était Témoin de Jéhovah actif.

« La condamnation de M. Christensen à la réclusion au seul motif de la pratique pacifique de sa foi est une violation inacceptable du droit à la liberté de religion », ont déclaré les rapporteurs. Selon eux, la Cour européenne des droits de l’homme s’est déjà prononcée auparavant en faveur du droit des Témoins de Jéhovah à pratiquer leur religion sans ingérence des autorités russes.

En outre, les corapporteurs ont rappelé les préoccupations exprimées par l’APCE au sujet de l’usage abusif et de l’application arbitraire de la « loi sur l’extrémisme » par les autorités russes. Ils espèrent que la condamnation de M. Christensen sera annulée sans délai, et ont invité les autorités russes à remettre celui-ci en liberté dans l’attente du jugement en appel.