La Présidente propose de nouvelles voies de coopération entre les parlementaires et le GRECO pour lutter contre la corruption

 La Présidente de l'APCE, Liliane Maury Pasquier, a salué les travaux du GRECO - l'organe anti-corruption du Conseil de l'Europe - et a suggéré de nouvelles modalités de coopération entre l’Assemblée et le GRECO pour l’avenir.

S'exprimant lors d'une conférence à haut niveau organisée à l'occasion du 20ème anniversaire du GRECO, qui réunit actuellement 49 États, la Présidente a souligné que ses travaux contribuaient à donner aux citoyens un sentiment de confiance en ceux qui les gouvernent. En traitant tous les États sur un pied d'égalité, le GRECO a contribué à l'amélioration des normes anticorruption au cours de ses 20 années d'existence, a-t-elle ajouté.

La Présidente a suggéré des pistes pour une collaboration accrue entre les deux organes, notamment en demandant aux parlements nationaux de tenir des débats nationaux sur les rapports de GRECO et de diffuser les recommandations.