COVID-19 : une nouvelle date pour les élections polonaises devrait être décidée par consensus, selon les corapporteurs

Les corapporteurs de l'APCE sur le fonctionnement des institutions démocratiques en Pologne, Pieter Omtzigt (Pays-Bas, PPE/DC) et Azadeh Rojhan Gustafsson (Suède, SOC), ont pris note de l'annulation de facto, de dernière minute, de l'élection présidentielle en Pologne, prévue le 10 mai 2020.

Tout en regrettant la manière dont l'élection a été annulée, ils ont souligné que cela pourrait désormais ouvrir une opportunité pour des élections présidentielles basées sur une campagne significative et des conditions équitables pour tous les candidats, éléments clés pour sa légitimité.

« Il est maintenant essentiel que la nouvelle élection soit organisée dans le plein respect de la législation polonaise, ainsi que des normes internationales en matière d'élections démocratiques. La nouvelle date devrait être fixée par consensus après une consultation complète de tous les acteurs politiques, et de manière à ce qu'une campagne électorale réelle et significative puisse avoir lieu, même dans les conditions causées par la pandémie du COVID-19 », ont-ils déclaré.

« Nous encourageons toutes les forces politiques en Pologne à travailler ensemble de bonne foi pour garantir que les élections se déroulent de manière véritablement démocratique, afin que le peuple polonais ait pleinement confiance dans les résultats », ont déclaré les deux corapporteurs.