1er juillet 1993

Doc.  6889

PROPOSITION DE RECOMMANDATION

relative à la situation culturelle dans

le territoire de l'ex-Yougoslavie

présentée par Mme FISCHER et plusieurs de ses collègues

1.       L'Assemblée a manifesté à plusieurs reprises l'inquiétude que lui cause la situation générale dans le territoire de l'ex-Yougoslavie, notamment en Bosnie-Herzégovine, en Croatie, mais aussi dans les anciennes Républiques yougoslaves de Macédoine, du Monténégro et de Serbie. Elle s'est préoccupée surtout des conséquences immédiates de l'état de guerre pour la population de ces pays.

2.       Tandis que la commission des questions politiques s'occupait de la situation politique, la commission des questions juridiques et des droits de l'homme des droits de l'homme, et la commission des migrations, des réfugiés et de la démographie de la situation de populations déplacées, la commission de la culture et de l'éducation a suivi les événements dans ses domaines de compétence propre: le patrimoine culturel, mais aussi l'éducation, les médias et les arts.

3.       L'importance de tous ces domaines est évidente. Il est de fait que le patrimoine culturel constitue l'une des grandes cibles de ce que l'on appelle déjà la "purification culturelles. D'aucuns prétendent que la guerre actuelle a été fomentée par les médias, qui ont créé les conditions de son déclenchement et qui l'alimentent en propageant la haine et l'intolérance. On ne saurait trop insister sur le sort terrible des jeunes, qui ne peuvent suivre des études convenables ou qui même sont tués alors qu'ils jouent au football.

4.       En conséquence, l'Assemblée recommande au Comité des Ministres:

a.       de faire effectuer une étude suivie et globale de la situation des pays mentionnés ci-dessus, dans les domaines suivants:

      i.       le patrimoine culturel;

      ii.       les médias,

      iii.       les jeunes,

      iv.       l'enseignement supérieur et la recherche,

      v.       les arts et les artistes.

b.       de soutenir tous ceux qui, à l'intérieur ou à l'extérieur des pays de l'ex-Yougoslavie, travaillent dans les domaines ci-dessus, notamment en favorisant la création de réseaux internationaux;

c.       de coordonner son action en matière culturelle dans le territoire de l'ex-Yougoslavie avec celle d'autres organisations internationales gouvernementales et non gouvernementales;

d.       d'accorder une priorité particulière aux pays de l'ex-Yougoslavie dans son programme de "mesures de confiance".

Signé: Fischer, Caldoro, Nuñez, Ferrari, de Puig, Malachowski, Guourova, Soell, Banks, Speed, Bell, Berg, Gül, Hadjidemetriou, Oehry, Baumel, Lopez Henares, Muehlemann, Schmidt, Fleetwood, Ryynänen, Hjelm-Wallen, Hawlicek, Tummers