COVID-19 : ‘Les États membres doivent fournir une assistance humanitaire aux réfugiés dans les camps’, selon le Président de la Commission des migrations

« Dans la situation sanitaire actuelle extrême, due à la pandémie du Covid-19, les États membres ne peuvent négliger le sort terrible des réfugiés dans les camps et doivent fournir une assistance humanitaire aux réfugiés qui en ont grand besoin », a déclaré Pierre-Alain Fridez, Président de la Commission des migrations, des réfugiés et des personnes déplacées.

« Le HCR et l’OIM ont dû suspendre la réinstallation des réfugiés des camps vers d’autres pays : cette décision semble logique, à un moment où les pays ferment leurs frontières afin de stopper l'avance de la pandémie. Cependant, les réfugiés sont par définition des personnes très vulnérables qui ont besoin de soutien, en particulier ceux qui se trouvent à l’intérieur des camps de réfugiés en Europe ainsi qu’en Syrie, en Libye et dans le bassin du lac Tchad. Ils ont droit à la protection de leur vie.

Nos pays vont surmonter la crise du Covid-19. Pour survivre en tant que société humaine, nous devons rester humains et solidaires et ne devons donc pas oublier les plus faibles de notre monde », a conclu M. Fridez.