Doc. 9147

27 juin 2001

Saisie et destruction du patrimoine culturel azerbaïdjanais

Proposition de recommandation

présentée par M. Rafael Huseynov et plusieurs de ses collègues

La présente proposition n’a pas été examinée par l’Assemblée et

n’engage que ses signataires

      L’agression arménienne contre la République d’Azerbaïdjan, outre l’occupation de vingt pour cent du territoire de cette dernière, a eu plusieurs conséquences tragiques, parmi lesquelles la destruction et la saisie d’éléments du patrimoine national et culturel azerbaïdjanais. Malgré les multiples appels lancés par les organisations internationales, l’Arménie n’a pas pris de mesure concrète pour protéger les richesses culturelles de l’Azerbaïdjan qui subsistent dans les régions occupées.

      On compte dans les territoires occupés d’Azerbaïdjan 500 monuments d’intérêt historique et architectural et plus de 100 monuments archéologiques, 22 musées, 4 galeries d’art, 927 bibliothèques, 85 écoles de musique et 4 théâtres nationaux.

      Lors des opérations militaires, les musées d’études historiques et régionales de Kelbajar et de Lachin, les musées d’histoire de Shusha et du Karabakh, le musée des monuments de pierre de Zangelan et beaucoup d’autres ont été pillés et détruits.

      Par suite de l’occupation, des monuments exceptionnels datant de l’âge du bronze – le champ de tumulus de Khojali, qui comprenait une centaine de tumulus – ont été rasés.

      L’Assemblée est profondément alarmée par la transformation en dépôt de munitions de la grotte d’Azykh, un site d’une immense valeur puisqu’il est l’un des plus anciens lieux de civilisation humaine.

      Le nombre de cas de détournement d’œuvres d’art et d’ouvrages littéraires azerbaïdjanais par les Arméniens constaté par l’Agence azerbaïdjanaise de protection du droit d’auteur est un sujet de vive préoccupation pour le peuple d’Azerbaïdjan.

      Considérant que le patrimoine culturel créé au cours des siècles n’appartient pas seulement à une nation ou un pays particulier, mais qu’il fait aussi partie intégrante de la culture mondiale, l’Assemblée appelle le Comité des Ministres à faire le nécessaire pour encourager l’arrêt de la destruction et du détournement du patrimoine culturel azerbaïdjanais.

Signé1:

Huseynov R., Azerbaïdjan, PPE/DC

Aliyev B., Azerbaïdjan, SOC

Aliyev G., Azerbaïdjan, SOC

Angelovicová, Slovaquie, SOC

Gamzatova, Russie, GUE

Hajiyeva, Azerbaïdjan, PPE/DC

Huseynov A., Azerbaïdjan, GDE

Kalkan, Turquie, GDE

Marxer, Liechtenstein, PPE/DC

Položhani, «l’ex-République yougoslave de Macédoine», GDE

Sağlam, Turquie, PPE/DC

Seyidov, Azerbaïdjan, GDE

Shakhtakhtinskaya, Azerbaïdjan, GDE

Tanik, Turquie, GDE

Taylor, Royaueme-Uni, PPE/DC

Telek, Turquie, GDE

Vakilov, Azerbaïdjan, GDE

Vanoost, Belgique, SOC


1        SOC: Groupe socialiste

      PPE/DC: Groupe du Parti populaire européen

      GDE: Groupe des démocrates européens

LDR: Groupe libéral, démocrate et réformateur

      GUE: Groupe pour la gauche unitaire européenne

      NI: non inscrit dans un groupe